Association Longueur d'ondes
24, rue Sully-Prudhomme
29 200 Brest

02 98 49 00 15
06 17 42 05 37
festival@longueur-ondes.fr

facebooktwitter
Accueil du site > archives > 2009 : septième festival de la radio et de l’écoute - deuxièmes (...) > le septième festival

le septième festival

3-6 décembre 2009

Le festival : 4 jours d’écoutes et de rencontres.
Le week-end sera précédé, comme les autres années, d’événements en amont mêlant rendez-vous habituels et propositions inédites.

La grille horaire du 7e festival est en ligne ici.

Les thématiques des séances d’écoute

  • une thématique principale : l’argent, sonnant et trébuchant - Money, money, money... Le fric c’est chic... Célébrons l’oseille à l’oreille, à l’heure de la crise du pouvoir d’achat.
    • une sélection de documentaires contemporains et d’émissions d’archive issues de l’Ina, à retrouver au fil de 24 séances d’écoute publiques [1]
    • des programmes d’écoute spéciaux, documentaires au long cours de La fabrique de l’histoire (France Culture) et de l’Ina
      samedi 5 (15h30-18h30) au Quartz ● dimanche 6 (16h-19h) au Musée
    • une séance spéciale avec une experte en économie radiophonique, Dominique Rousset (ou comment l’on parle d’économie à la radio) dans le cadre de notre parcours « radio et info » (voir ci-dessous)
      dimanche 6 ● 15h30-16h30 ● Musée
  • mémorables : 1969, année éro-mythique. Si l’on ne se souvient plus exactement pourquoi, raison de plus pour faire machine arrière et remonter quatre décennies en archive.
    • 24 archives de l’Ina à retrouver en préambule de chaque séance d’écoute, comme autant de courts métrages sonores
    • un débat à l’UBO (Faculté Victor-Segalen), sur le thème « le sexe à la radio », parce que 1969 = année érotique (ne pas chercher d’autre lien...)
      jeudi 3 ● 16h30-18h ● Faculté Victor-Segalen
    • « une heure en 1969 », une séance d’écoute spéciale reprenant l’ensemble des archives 1969 de l’Ina programmées durant le festival
      dimanche 6 ● 9h30-10h30 ● Musée
    • une soirée avec la Cinémathèque de Bretagne sur la révolution agricole dans les campagnes en 1969
      mercredi 2 ● 20h30 ● Musée
  • en ondes courtes : entre le Portugal et la Roumanie, nous n’avons pas réussi à trancher. Nous retrouverons sans doute notre thématique sur les ondes étrangères en 2010.

    [1] Une séance d’écoute, qu’est-ce que c’est ?
    Faire le noir, écouter des sons, se laisser porter… Un auditorium, un mélange des genres – archives, fictions, documentaires -, des univers et autant d’imaginaires. La plupart des pièces sonores programmées au fil des 20 séances d’écoute concourent pour le prix Longueur d’ondes- Nagra France audio de la création radiophonique, les autres sont liées aux thématiques.
    • Une séance d’écoute du festival 2008 pour exemple – séance n°19 (55 min) : La révolution tchèque (archive Ina - thématique « 1989 ») / 24, rue Bedoyère (documentaire – concours) / Répétition (impromptu - concours) / Invitation au voyage (impromptu - concours) / Histoires en liberté : hôtel de la plage (fiction archive Ina - thématique « vacances »)
      Le programme complet des séances d’écoute est disponible dans le catalogue de Longueur d’ondes, en vente sur les lieux de la manifestation dès le premier jour du festival (5 €), ou par correspondance après le festival (7 €, frais de port inclus).

Les invités


Ils nous ont dit « banco » pour être là en décembre, lors de séances de rencontre et d’écoute d’archives de leurs émissions :
    • José Artur, passager de la nuit : retour sur une (très) longue carrière de radio, qui ne se résume pas au Pop club, pour un vendredi soir à la nuit tombée... Une rencontre animée par Thomas Baumgartner qui se poursuit en direct sur les ondes de France Culture à partir de 23 heures pour l’émission Les passagers de la nuit.
      vendredi 4 ● 22h-0h ● le Quartz
    • Eux = MC2, Mathieu Vidard et Marie-Odile Monchicourt : la science et la radio font bon ménage. La preuve par l’exemple avec le producteur de La tête au carré de France Inter et la chroniqueuse scientifique de France Info, pionnière de la vulgarisation scientifique sur les ondes.
      vendredi 4 ● 14h-15h30 ● Musée
    • René Farabet, Richard Kalisz, Nicolas Philibert, Hervé Pauchon... : les invités de la journée du documentaire au Quartz (voir ci-dessous)
      samedi 5 ● 9h30-18h30 ● le Quartz
    • Edouard Fouré Caul-Futy : le producteur de France Musique invité de notre « après-midi des musiciens » au Conservatoire (voir ci-dessous)
      dimanche 6 ● 16h-18h ● Conservatoire

Le patchwork de Longueur d’ondes - les séances spéciales

  • les ateliers
    • l’Art-radio : retour des séances d’histoire de l’art à la radio pour les lycéens
      jeudi 3 ● 9h30-11h ● Musée
    • l’atelier de Longueur d’ondes : un tour d’horizon d’une année de productions suscitées par l’association à travers ses ateliers pour les enfants et les étudiants
      vendredi 4 ● 10h-11h ● Musée
    • la radio en milieu scolaire : le projet In Situ dans un collège de la banlieue parisienne, expliqué par Elisa Portier, de La Revue sonore
      vendredi 4 ● 15h30-16h30 ● Musée
    • Arte radio : une séance d’écoute spéciale autour des créations de la web radio d’Arte, présentée par Silvain Gire, son fondateur
      samedi 5 ● 14h-15h ● le Quartz
    • Libélabo : la fabrique de l’info en sons et au quotidien sur le site de Libération avec Hervé Marchon
      dimanche 6 ● 10h30-11h30 ● Musée
  • les expériences
    • Pirate ! Radio Caroline : retour sur l’épopée d’une fameuse radio pirate off-shore, qui émit de 1964 à 1990 depuis un bateau ancré en Mer du Nord. Avec Jeremy Chartham, un pionnier de l’aventure Caroline. Une séance en V.O. anglaise of course.
      jeudi 3 ● 10h-12h ● Faculté Victor-Segalen
    • le hörspiel dans la chambre noire (#2) : florilège bruitiste et acousmatique dans l’espace d’écoute créé par les étudiants de l’École Supérieure d’Arts de Brest
      jeudi 3 ● 14h30-16h ● Musée
    • les baroudeurs de la radio : micro en main sur les chemins, en France, à l’étranger, au chaud, au froid, seul ou accompagné, une séance sur la radio lâchée en liberté proposée par Carole Pither (radio-baroudeuse indépendante, a travaillé avec Claude Villers pour Marche ou rêve), accompagnée d’Alain Devalpo (journaliste indépendant, collaborateur régulier de RFI)
      vendredi 4 ● 16h30-18h ● Musée
    • limbes hertziennes : une création sonore originale « en live » mêlant prises de son, musique improvisée et archives de l’Ina autour des grandes voix de nos nuits radiophoniques. Par Sylvain Bernard et Mathieu Gaud, en partenariat avec l’Institut National de l’Audiovisuel
      vendredi 4 ● 0h-1h ● Vauban
    • la nuit de la radio [le matin] : un carambolage sonore de productions de tous horizons pour une séance nocturne en plein jour...
      samedi 5 ● 9h30-12h ● le Quartz
    • en 5 point 1 (#4) : une séance spéciale pour créations en multicanal. Le 5.1 est un son multicanal qui place l’auditeur au centre d’un espace de diffusion régie par plusieurs enceintes afin de restituer au mieux les sons et reconstruire le paysage sonore. Cette année, Longueur d’ondes a fait appel à Bergame Périaux, ingénieur du son spécialiste du multicanal (voir le site de bmusicsurround et son blog lesonmulticanal) et responsable de la filière multicanal à INA Formation, pour constituer et décrypter un programme d’œuvres sonores réalisées en 5.1.
      dimanche 6 ● 10h-12h30 ● Conservatoire
    • une écoute au long cours : une sélection de documentaires de René Farabet, invité de la journée du documentaire, pour une longue plage d’écoutes in extenso
      dimanche 6 ● 10h-12h ● Musée
  • les cartes blanches
    ...à nos partenaires historiques, qui chaque année apportent un éclairage sur la création contemporaine, l’écriture pour la radio et le patrimoine sonore
    • la Sacd : une séance sur le mode des « histoires » à la radio avec Patrick Liegibel, producteur de l’émission Au fil de l’histoire sur France Inter, qui s’applique à donner vie aux événements historiques en les racontant par la fiction. Pour l’occasion, une fiction inédite sera diffusée lors de la séance avant son passage à l’antenne, sur un thème très brestois... La bataille de Brest durant la seconde Guerre mondiale, un texte de Caroline de Kergariou.
      dimanche 6 ● 11h30-13h ● Musée
    • la Scam : rencontre avec Gwenaëlle Abolivier, radio voyageuse pour France Inter, et Christophe Modica, électron libre de Radio Grenouille et d’ailleurs
      dimanche 6 ● 13h30-15h30 ● Musée
    • l’Ina : une plongée rétroactive dans l’univers de la dramatique radiophonique, mêlant fonds régional (celui de Limoges en l’occurrence et son atelier de création de l’après-guerre aux années 1970 mis au jour par l’Ina Atlantique) et fonds national (avec une recherche de la phonothèque de l’Ina)
      dimanche 6 ● 16h30-17h30 ● Musée

Les journées, après-midi, matinées...


Une journée de la fiction radiophonique avec France Culture au Quartz, en compagnie de Tanguy Viel, en partenariat avec la SACD
  • une matinée pour le jeune public : renouvellement de l’opération des « classes d’écoute » avec France Culture : au terme d’un cycle d’écoute avec huit classes de l’agglomération brestoise qui proposeront, en première partie de séance, la fiction qu’elles ont choisie, France Culture met en ondes un texte inédit pour le jeune public. Réalisateur, acteurs, bruiteur, musiciens et techniciens œuvrent sur la scène du petit théâtre transformée en studio de radio le temps du festival. Sur un texte inédit de Tanguy Viel, Avance rapide...II, suite de la fiction qui avait remporté le prix des jeunes brestois il y a deux ans à Longueur d’ondes. Une fiction réalisée par Myron Meerson qui sera suivie d’une discussion entre les enfants, l’auteur, les comédiens et l’équipe de réalisation.
    vendredi 4 ● 9h30-11h30 ● le Quartz
  • une soirée spéciale Paris-Brest  : le roman de Tanguy Viel, publié aux éditions de Minuit en 2009, a été spécialement adapté pour la radio par l’auteur et sera mis en ondes pour France Culture avec Eric Caravaca (comédien) et Marguerite Gateau (réalisatrice).
    vendredi 4 ● 20h30-21h30 ● le Quartz

Outre les fictions, France Culture déplace trois émissions en direct et en public à Brest. La toute nouvelle Les Passagers de la nuit par Thomas Baumgartner, dédiée à la création radiophonique (vendredi 4 à 23h, voir séance « José Artur, passager de la nuit ») ; la non moins nouvelle venue sur la grille de septembre, Mégahertz, par Joseph Confavreux, dédiée à l’histoire et au rôle social des radios (samedi 5 - 14h30-15h30 - bar du Quartz) ; et La rumeur du monde, par Jean-Marie Colombani et Jean-Claude Casanova, qui abordera le thème des collectivités locales, avec Marilyse Lebranchu et Bernadette Malgorn pour invitées (samedi 5 - 12h45-13h30 - bar du Quartz)

La journée du documentaire au Quartz

Le samedi du festival, en parallèle à la deuxième édition des Immédiatiques , le festival de la radio et de l’écoute s’installe au Quartz et propose une réflexion autour du documentaire sonore et de ses résonances avec le documentaire audiovisuel, tout au long d’une journée d’écoutes et de rencontres. Avec...
samedi 5 ● 9h30-18h30 ● le Quartz

  • café et croissant : présentation de l’ADDOR : pour commencer la journée de la meilleure façon qui soit, en compagnie d’Irène Omélianenko (documentariste à France Culture), Laurence Courtois (responsable de la web radio de France Culture) et Christophe Deleu (enseignant chercheur à l’Université de Strasbourg et auteur de documentaires) pour nous présenter la toute nouvelle Association pour le Développement du Documentaire Radio
    9h30-10h30 ● café du Quartz
  • Juliette Boutillier et Maria-Grazia Noce, en tandem : une incursion dans l’univers documentaire de ce tandem créatif indépendant.
    10h30-11h30 ● Petit théâtre du Quartz
  • Richard Kalisz et Fabrice Derval, la séance des lauréats : retour sur écoute avec les deux lauréats du prix Longueur d’ondes-Nagra France Audio 2008 ; Richard Kalisz, producteur belge et collaborateur régulier de la RTBF, et Fabrice Derval, jeune producteur tout juste sorti du Master documentaire de Création d’Angoulême (Creadoc).
    11h30-13h ● Petit théâtre du Quartz
  • Hervé Pauchon, anticyclonique : la forme libre et l’impromptu radiophonique avec le producteur de la pastille quotidienne Un temps de Pauchon sur France Inter.
    14h-15h30 ● Petit théâtre du Quartz
  • René Farabet, éloge du coup de tonnerre : rencontre avec une signature incontournable de la création radiophonique française (René Farabet entra aux Ateliers de Création Radiophonique de France Culture en 1969 puis les dirigea jusqu’en 2001)
    15h30-17h ● Petit théâtre du Quartz
  • Nicolas Philibert, un regard humaniste : le cinéaste, auteur d’une œuvre documentaire fascinante (Le pays des sourds, La Ville Louvre, Etre et avoir, Retour en Normandie...), apporte son point de vue sur la captation du réel, où l’image ne prend pas nécessairement le pas sur le son.
    17h-18h30 ● Petit théâtre du Quartz
  • ...et en impromptu, deux moments poétiques au fil de la journée, en compagnie de Jérôme Game, poète sonore, qui livrera des lectures d’un choix de ses textes. À 10h15 au café du Quartz le matin, puis à 16h45 dans le hall de la Méridienne à l’étage du Quartz l’après-midi.

À l’issue de la journée du documentaire et des Immédiatiques le samedi, départ du bus d’écoute-pédibus-parcours automobile, pour une déambulation nocturne et multimodale à l’écoute d’un programme radiophonique spécial en direct. Et à l’arrivée, la traditionnelle soirée en fanfare à la salle du Clous à 21h, avec musique et buffet pour la modique somme de 8 € (5 € TR) sur réservation uniquement au 02 98 49 00 15 / festival@longueur-ondes.fr

Un parcours info-radio au Musée

Le dernier jour du festival, au Musée...

  • 2009, une année économique à la radio en compagnie de Dominique Rousset, productrice de l’émission L’économie en questions (et également du Rendez-vous des politiques) sur France Culture dans le cadre de notre thématique sur l’argent.
    dimanche 6 ● 15h30-16h30 ● Musée
  • 2009, une année politique à la radio, vue de Bruxelles avec Quentin Dickinson, directeur des affaires européennes à Radio France, l’incontournable « voix de l’Europe » à la radio.
    dimanche 6 ● 17h30-19h ● Musée

L’après-midi des musiciens au Conservatoire

Le dimanche après-midi, une programmation en lien avec le Conservatoire, pour parler de la musique à la radio et écouter des musiques aux accents radiophoniques.

  • Hommage au compositeur Luc Ferrari
    Luc Ferrari mêlait composition musicale et univers radiophonique à travers des créations uniques et envoûtantes. Ce programme en forme d’hommage concocté par Philippe Arrii-Blachette de l’Ensemble Sillages (Brest) et David Jisse, directeur de la Muse en circuit, verra se succéder trois pièces : Collection de petites pièces ou 36 Enfilades pour piano et magnétophone (extraits), Bonjour, comment ça va ?, Et si toute entière maintenant (conte symphonique radiophonique, sur un texte de Colette Fellous, Prix Italia 1987)
    dimanche 6 ● 14h30-15h45 ● Conservatoire
  • Rencontre avec Edouard Fouré Caul-Futy
    Ethnomusicologue passionné par la Sardaigne et la vocalité, musicien et homme de radio, Edouard Fouré Caul-Futy enseigne l’analyse de la musique ancienne ainsi que le commentaire auditif baroque/classique à l’université de Paris IV. Depuis la rentrée 2007, il donne aux auditeurs de France Musique les clés de la musique ancienne et de ses correspondances avec les musiques actuelles dans l’émission Le Matin des musiciens, chaque lundi entre 9h et 10h30.
    La séance sera accompagnée par les interventions musicales d’Emmanuel Rousson, professeur au Conservatoire de Brest, et de ses élèves.
    dimanche 6 ● 16h-18h ● Conservatoire

Des moments de réflexion à la Faculté Victor-Segalen

  • un débat : « le sexe à la radio » pour célébrer la thématique sur 1969. Comment le récit de l’intime investit la radio, comment la parole se libère sur les ondes ? Par qui, pourquoi ? Deux animateurs et un sociologue tenteront d’apporter leurs réponses.
    Avec Brigitte Lahaie (animatrice de Lahaie, l’amour et vous sur RMC), Christian Spitz (médecin pédiatre et le fameux « Doc » qui fit les belles heures des libres antennes de Fun radio dans les années 90) et Hervé Glevarec (sociologue, chargé de recherche au CNRS, spécialiste de la radio et ses publics)
    jeudi 3 ● 16h30-18h ● Faculté Victor-Segalen
  • un séminaire de création radiophonique :
    • le documentaire avec Silvain Gire, fondateur d’Arte radio, pour une intrusion dans le fonctionnement de la fabrique à son de la web radio d’Arte
      vendredi 4 ● 10h-11h30 ● Faculté Victor-Segalen
    • la fiction avec Tanguy Viel, invité de la journée de la fiction de France Culture au Quartz, auteur de fictions radiophoniques et de romans aux éditions de Minuit dont le dernier en date, Paris-Brest, a été adapté par ses soins pour la lecture du vendredi soir.
      vendredi 4 ● 11h45-13h30 ● Faculté Victor-Segalen
      Les séminaires sont ouverts uniquement sur réservation préalable au 02 98 49 00 15 ou par mail (festival@longueur-ondes.fr), avant le 30 novembre dernier délai
  • l’après-midi des écoles de formation au son (2) sur le thème « apprendre, créer, s’insérer », ou comment les responsables des principales formations au son envisagent l’avenir de leurs étudiants. Avec Denis Bourgeois (Creadoc de l’Université de Poitiers), Christian Canonville (ENS Louis Lumière de Paris), Christophe Deleu (CUEJ de l’Université de Starsbourg), Richard Kalisz (INSAS de Bruxelles), Mathieu Paquier (Master Image et Son de l’Université de Brest), et avec la participation de Mehdi Ahoudig (formateur à la réalisation sonore et collaborateur régulier d’Arte radio).
    vendredi 4 ● 15h-17h ● Faculté Victor-Segalen

En amont du week-end

  • une tournée cinémato-radiophonique dans le Finistère, avec l’Ina Atlantique sur le thème « Les gens de mer » : films d’archives et archives sonores composent un programme sur la Bretagne maritime des années 1950 à 1980, entre moments de crises et morceaux de bravoure...
    samedi 21 novembre ● 16h30 ● cinéma Le Kerfany (Moëlan-sur-Mer)
    dimanche 29 novembre ● 16h ● cinéma Le Majestic (Saint-Pol-de-Léon)
    lundi 30 novembre ● 20h30 ● cinéma Le Bretagne (Saint-Renan)
  • une soirée avec la Cinémathèque de Bretagne : La grande transformation : révolution dans les campagnes (1969) - une sélection de films d’archives de la Cinémathèque dans le cadre de notre thématique 1969.
    mardi 1er décembre ● 20h30 ● Musée des Beaux-Arts
  • perspectives documentaires : un cycle et une soirée autour de Nicolas Philibert, invité de notre journée du documentaire le samedi. Dans la semaine précédant le festival, projection de Retour en Normandie et de Moi, Pierre Rivière de René Allio. Puis le jeudi, une soirée autour du film La moindre des choses, filmé dans la clinique psychiatrique de La Borde, présenté par Linda de Zitter, psychologue et psychanalyste.
    jeudi 3 décembre ● 20h30 ● cinéma Les Studios

(pour retrouver le programme de la sixième édition en 2008, cliquez ici)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Longueur d'ondes - festival@longueur-ondes.fr | tél : 02 98 49 00 15 - 24, rue Sully-Prudhomme - 29 200 Brest