Association Longueur d'ondes
24, rue Sully-Prudhomme
29 200 Brest

02 98 49 00 15
06 17 42 05 37
festival@longueur-ondes.fr

facebooktwitter
Accueil du site > archives > 2010 : huitième festival de la radio et de l’écoute - troisièmes (...) > le huitième festival

le huitième festival

2 - 5 décembre 2010

    • Jeudi 2 septembre : Longueur d’ondes et LibéLabo lancent un concours de reportages sonores.
      Pour tout savoir, rendez-vous sur le site de Libération ou sur la page de Longueur d’ondes dédiée au concours.

La programmation est (enfin !) complète. Suivez le guide... écoutez notre bande annonce sonore sur Ousopo et regardez notre petit « film annonce » sur TGB.

2 thématiques
pour un double fil rouge dans la programmation, au gré des séances d’écoute et des rencontres

  • la thématique principale : le vice !
    exploration des sept péchés capitaux, en documentaires, fictions et créations sonores issus des archives de l’Ina et d’ailleurs, programmés au fil des 24 séances d’écoute publiques*.
  • la thématique mémorables : femmes en radio
    une transversale – archives des années 1950 à nos jours – pour évoquer la condition féminine, avec des voix anonymes et des « grandes voix », pour raconter le quotidien ou les grands moments. Ces archives de l’Ina sont à retrouver en préambule de chaque séance d’écoute*, comme autant de courts métrages sonores.
    • *Les séances d’écoute publiques
      Faire le noir, écouter des sons, se laisser porter… Un auditorium, un mélange des genres – archives, fictions, documentaires –, des univers et autant d’imaginaires. Une partie des pièces sonores programmées au fil des 24 séances d’écoute concourt pour le prix Longueur d’ondes-Nagra France Audio de la création radiophonique, d’autres sont liées aux thématiques.

Les grands rendez-vous du week-end

  • La journée de la fiction radiophonique avec France Culture et la SACD autour de David Lescot au Quartz vendredi 3 décembre
    Un auteur invité pour une célébration de la fiction à la radio :
    • pour le jeune public le matin, mise en ondes d’un texte inédit, J’ai trop peur, pour France Culture 9h30 suivie de la carte blanche à la SACD sur le thème « Esprit d’enfance », avec David Lescot et Jean Larriaga 11h30.
    • pour tous le soir, lecture « à voie nue » de Mariages pour France Culture et rencontre avec David Lescot, l’équipe de réalisation et les comédiens à l’issue de l’enregistrement 20h30.
  • France Culture à Brest vendredi 3 et samedi 4 décembre
    • 3 émissions le vendredi :
    • Mauvais genres de François Angelier : enregistrement en public au Petit théâtre du Quartz 17h
    • Le champ des possibles de Joseph Confavreux en direct et en public du Petit théâtre du Quartz 18h20
    • Mythologie de poche de la radio de Thomas Baumgartner : une grande séance en deux temps avec Stéphane Paoli, journaliste à France Inter (3D) : enregistrement de l’émission (22h à 23h) et puis discussion avec le public (23h-minuit). 22h
  • La journée du documentaire au Quartz samedi 4 décembre
    Le samedi, en parallèle à la troisième édition des Immédiatiques, le festival de la radio propose une réflexion autour du documentaire sonore et de ses résonances avec le documentaire audiovisuel, tout au long d’une journée d’écoutes et de rencontres.
    • les invités : Jean-Guy Coulange (électron libre à Arte radio et ailleurs) 10h30,Alexandre Héraud (documentariste à France Culture) 11h30, Patrice Gélinet (pour un éclairage sur le documentaire historique, de France Culture à France Inter) présenté par Emmanuel Laurentin (producteur de La Fabrique de l’histoire, sur France Culture) 14h, séance autour de la jeune création documentaire avec Jean Lebrun (producteur de Sur les Docks à France Culture) et trois documentaristes débutants (Romain Villet, Sophia Aouine et Georges Morère) 15h30
    • carte blanche à la Scam : le regard du cinéaste. Après Jean-Pierre Rehm, directeur du FID de Marseille (2008) et Nicolas Philibert, cinéaste du réel (2009), la Société Civile des Auteurs Multimedia s’associe à la journée du documentaire pour proposer une rencontre avec William Karel (Le monde selon Bush, La fille du juge, Mais qui a tué Maggie ?...) 17h.
  • L’après-midi des musiciens au Conservatoire-auditorium dimanche 5 décembre
    Le dimanche après-midi, une programmation en lien avec le Conservatoire, pour parler de la musique à la radio et élargir nos horizons autour de la question des paysages sonores.
    • conférence de Raymond Murray Schafer 14h
      Le créateur de la notion de paysage sonore (soundscape), compositeur d’origine canadienne, est également le cofondateur du « projet mondial d’environnement sonore ». Il a publié son ouvrage internationalement reconnu, Le Paysage sonore (The tuning of the world) en 1977.
      La rencontre sera suivie de l’interprétation de son Quatuor à cordes n°2 « Waves » (Vagues) par l’ensemble de musique contemporaine Sillages.
    • rencontre avec Jean-François Zygel 16h
      Le pianiste et improvisateur Jean-François Zygel défend depuis plusieurs années une conception originale et créatrice du concert d’aujourd’hui, mélangeant interprétation et improvisation, musique et parole, lumières, danse et théâtre.
      De septembre 2009 à juin 2010, il invente pour France Musique Le Blog de Jean-François Zygel, une émission hebdomadaire de création radiophonique plusieurs fois remarquée par Télérama.
      Dans cette émission où ses improvisations au piano et au célesta contrepointent archives, curiosités, paroles et superpositions en tout genre, le format de trente minutes s’incarne dans des titres aussi ludiques qu’énigmatiques : « Le panier de la ménagère », « Le syndrome du palindrome », « Ton thé t-a-t-il ôté ta toux ? », « Beethoven s’énerve » ou encore « Puddings et toccatas »...
  • Des moments de réflexion à la Faculté Victor-Segalen vendredi 3 décembre
    • un séminaire de création documentaire 9h30 : « décor naturel », une proposition de Gregor Beck de la Scam Belgique.
    • un débat : « radio, psychiatrie, psychanalyse et société » 14h30 avec Catherine Dolto, haptothérapeute et gestionnaire des archives de sa mère, Françoise Dolto ; Michel Plon, psychanalyste et membre des comités de rédaction de la revue de psychanalyse ESSAIM chez Eres et du périodique La Quinzaine Littéraire, auteur, avec Elisabeth Roudinesco, du Dictionnaire de la psychanalyse chez Fayard ; Radio Citron, web radio gérée par l’association l’Élan retrouvé et animée par des usagers et soignants d’établissements psychothérapeutiques de la région parisienne.
      Le débat sera animé par Irène Omélianenko, productrice à France Culture.

Le patchwork de Longueur d’ondes

La radio sous toutes ses formes, le son dans tous ses états… Les séances « atelier », « expérience », « carte blanche » et « rencontres » se déploient au fil des 4 jours de festival comme autant d’univers à découvrir.

  • le jeudi au Musée
    • l’Art-radio 9h : retour des séances d’histoire de l’art à la radio pour les lycéens, autour de l’exposition « Michel Butor et les artistes » au Musée des Beaux-Arts de Brest (sur inscription pour les scolaires)
    • le hörspiel dans la chambre noire (#3) 14h30 : florilège bruitiste et acousmatique dans l’espace d’écoute créé par les étudiants de l’École Supérieure d’Arts de Brest
  • le vendredi au Musée
    • l’Atelier de Longueur d’ondes 10h : un tour d’horizon d’une année de productions suscitées par l’association à travers ses ateliers pour les enfants et les étudiants
    • radio et jardin avec Alain Baraton 14h, jardinier « en chef » de Versailles et sur les ondes de France Inter
    • On s’est pas déjà vu ? 15h30, un projet sonore de Donatien Caillot, éducateur auprès de déficients visuels à Marseille
    • les baroudeurs de la radio (2) avec Raphaël Krafft 16h30, journaliste à vélo pour France Culture puis France Inter, et programmateur/formateur pour Radio Surobi en Afghanistan
  • le vendredi soir au Vauban
    • la nuit sonore minuit : concert-radio autour de la nuit de la radio de la Scam et de l’Ina sur le thème de la censure. Sylvain Fox et Mathieu Gaud improvisent autour des archives sonores.
  • le samedi au Quartz
    • les impromptus en 5 point 1 13h30,15h45 et 18h15 : Radio France nous propose, tout au long de la journée festivalière, des moments d’écoute de créations en multicanal, en prélude à la journée du dimanche au Conservatoire. Laissez vous envelopper par le son dans le petit salon de la galerie du CAP...
    • café-croissant avec Etienne Noiseau 9h30, créateur du site Syntone, dédié à « l’actualité et la critique de l’art radiophonique »
    • la nuit de la radio [le matin] 9h30 : un carambolage sonore de productions de tous horizons pour une séance nocturne en plein jour...
    • Arte radio fait sa radio 12h30 : une heure d’écoute vicieuse avec Arte radio
    • L’île de T 14h et 18h30 : un spectacle sonore proposé par Pascal Rueff, retour en sons et en voix sur ses expériences documentaires à Tchernobyl
  • le samedi soir ici et ailleurs
    • un bus d’écoute et un pedibus 20h pour relier le Quartz à la salle du Clous à l’écoute d’une émission spéciale produite par Longueur d’ondes sur Radio U, la radio étudiante brestoise (pour les marcheurs, préparez votre baladeur MP3 !)
    • une soirée musique, yéyé et convivialité 21h à la salle du Clous, comme chaque année...
  • le dimanche au Musée
    • une écoute au long cours 10h : en lien avec la présence de Murray Schafer, une immersion dans le paysage sonore de Winter Diary
    • une séquence radio-journalisme 11h30 : Pierre-Louis Basse, journaliste à Europe 1, passionné de sport, revient sur un long parcours de radio
    • carte blanche à l’Ina 13h30, un des partenaires historiques du festival, qui propose une séance spéciale à l’occasion du centenaire de la naissance de Pierre Schaeffer, sous la forme d’une histoire décalée de la musique concrète avec Evelyne Gayou et le beatboxer Roxorloops
    • séance Passerelle sonore 14h : une séance d’écoute en lien avec l’exposition Film/Fabrik au Centre d’art Passerelle à Brest jusqu’au 11 décembre
    • Sihem Bensedrine et radio Kalima 15h : rencontre avec une dissidente tunisienne qui tente de faire vivre une opposition politique à travers radio Kalima, désormais sur Internet
    • Diriger une radio : Jean-Marie Borzeix et Jacques Rigaud 16h, deux anciens directeur - respectivement de France Culture et RTL - reviennent sur leurs mandats à la tête des deux stations
    • S’entretenir avec Alain Veinstein 17h30 : rencontre et écoute de moments choisis avec la voix incontournable de nos nuits sur France Culture, depuis la créations des Nuits Magnétiques jusqu’à Du jour au lendemain où il sait donner tout son sens à l’entretien littéraire
  • le dimanche au Conservatoire-salle de répétition
    • Le multicanal, écoutes et rencontres : une journée entière de diffusion de productions et de discussions autour de la création sonore en multicanal :
      • le matin 10h30 : Pascal Dervieux, journaliste à France Inter et producteur de l’émission Interception, et Hervé Déjardin, ingénieur du son à Radio France, présentent le reportage Tant qu’il y aura des bergers, réalisé en 5.1
      • l’après-midi 14h30 : écoutes tous azimuts, une programmation en muticanal proposée par Bergame Périaux (Bmusicsurround) et Longueur d’ondes

et aussi, et toujours, en amont ou à côté...

  • une tournée cinémato-radiophonique dans le Finistère sur le thème « femmes en Bretagne » avec l’Ina Atlantique - à Saint Renan dimanche 21 nov-20h30 , Moëlan-sur-Mersamedi 27 nov-16h et Saint-Pol-de-Léon dimanche 28 nov-16h
  • une soirée avec la Cinémathèque de Bretagne mardi 30 nov - 20h autour de deux films :
    • extrait de Quand les femmes ont pris la colère (1977), un film de Soizig Chappedelaine qui narre la courageuse action de solidarité de femmes avec les grévistes de l’usine Tréfimétaux, à Couëron, et l’émergence d’une prise de conscience collective, à la fois féministe et ouvrière.
    • en deuxième partie, projection de Antoine Bonfanti. Traces sonores d’une écoute engagée (2003), un film de Suzanne Durand sur l’un des chefs opérateurs du son les plus engagés de sa génération. Professeur à l’INSAS à Bruxelles, il a aussi formé plusieurs générations d’ingénieurs du son à travers le monde, à Cuba et en Angola et dans beaucoup d’autres pays où faire du cinéma relève du combat.

Pour retrouver la programmation du septième festival, cliquer ici


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Longueur d'ondes - festival@longueur-ondes.fr | tél : 02 98 49 00 15 - 24, rue Sully-Prudhomme - 29 200 Brest