Oufipo
Menu

Journalisme innovant et nouvelles pratiques participatives

Animée par Caroline Gillet & Claire Richard

Comment les outils technologiques peuvent-ils permettre une nouvelle souplesse et une intimité inédite dans la récolte de témoignages radiophoniques ? Depuis une dizaine d’années, il est possible d’avoir accès à des outils d’enregistrements, de messageries sonores et de montage plus légers, moins coûteux (dictaphones dans les téléphones, messageries WhatsApp et autres, logiciels de montage gratuits, petits enregistreurs, etc.). Ces nombreux outils rendent possibles les communications avec des personnes qui prennent en charge leur récit jusque dans leur intimité — des personnes très lointaines, difficiles d’accès ou qui se trouvent dans des zones dangereuses.

Cette formation, "Journalisme innovant et nouvelles pratiques participatives : recueillir une parole intime dans le documentaire radiophonique", de 4 jours alliera workshop et séances d’écoutes ainsi que des réflexions collectives. L’objectif principal, pour les apprenants, sera de travailler sur un objet documentaire incluant des paroles enregistrées, sans nécessairement créer un objet final prêt à être diffusé. La réflexion collective passera aussi par des masterclasses, sous forme d’échanges avec des personnalités du podcast à l’étranger qui réfléchissent et pratiquent ces nouvelles formes radiophoniques (Royaume-Unis, États-Unis, Allemagne).

Objectifs

Être capable d’identifier et de créer les étapes de création d’un documentaire sonore.

Être en mesure d’élaborer un dispositif de collecte de témoignages en accord avec un projet spécifique.

Maîtriser les techniques d’entretien radiophonique dans des cadres atypiques.

Monter un court documentaire sonore et construire une narration.

Public et pré-requis

Formation ouverte à toutes les personnes désireuses de repenser les formats et méthodes de travail pour récolter et diffuser des témoignages sonores autrement. Les personnes débutantes en radio ou en format documentaire sont les bienvenues. Cette formation s'adresse également aux personnes ayant déjà produit des documentaires ou reportages, mais qui souhaitent acquérir de nouveaux outils pour essayer d’autres approches et bénéficier de l’impulsion du collectif des stagiaires pour faire émerger de nouveaux projets.

Cette formation s’adresse à celles et ceux qui ont un intérêt pour le documentaire radio, et une curiosité pour les nouvelles formes de récits.

Programme

Séquence 1 : Les étapes de création d’un documentaire radiophonique avec les nouveaux outils d’enregistrement
Séquence 2 : Travaux pratique volet 1 — Concevoir un projet
Séquence 3 : L’entretien radiophonique à distance : mise en place
Séquence 4 : Travaux pratiques volet 2 — L’entretien
Séquence 5 : Penser la narration
Séquence 6 : Travaux pratiques volet 3 — Pré-montage
Séquence 7 : Travaux pratiques volet 4 — Narration
Séquence 8 : Écoute et retours collectifs

Le programme complet et détaillé est à télécharger en bas de la page, avec les autres documents contractuels.

Intervenantes

Caroline Gillet est productrice sur France Inter. Elle est née à Bruxelles et travaille sur les questions de société, d’intime, de transmission entre générations et cultures sur des territoires communs pour la radio, les écrans, la scène et à l'écrit. En ce moment, par exemple, elle propose à Marwa et Raha, deux jeunes Afghanes, de raconter leurs vies renversées grâce à un dispositif de notes vocales dans Inside Kaboul sur France Inter qui sera bientôt développé en film d'animation pour la BBC. Avant cela et pendant trois ans, elle racontait les révolutions des jeunesses subversives du vieux continent dans la série documentaire Foule Continentale. Si on remonte plus loin (puisque pourquoi pas), Caroline Gillet a aussi produit le Tea Time Club en direct sur France Inter et pour France 4 et la série À ton âge dans laquelle elle posait les mêmes questions à des personnes de plus en plus âgées chaque semaine. Sur scène, Caroline a co-crée RADIOLIVE avec Aurélie Charon et Amélie Bonin, qui propose des portraits documentaires au théâtre et qui a tourné dans une vingtaine de pays. Elle a écrit pour Actes Sud, produit des épisodes du podcast Transfert de Slate et réalisé un film, Les mères intérieures, pour France 3 sur le choix ou non d'avoir des enfants. Enfin, elle enseigne le reportage radio à l'Université de Louvain (pas loin de Bruxelles), ce qui lui permet de revoir régulièrement ses parents, qui lui en savent gré.

Claire Richard est autrice et journaliste indépendante. Elle pratique la fiction et la non-fiction, et s'intéresse aux croisements entre intime et politique, aux formes de l'action collective, aux cultures numériques et aux féminismes en tous genres. En podcast, elle a produit des documentaires sur les ambivalences du désir féminin (Soumission impossible, ARTE Radio, etc.), ou encore la blanchité en France (Blanc comme neige, Binge Audio). Elle a aussi écrit des fictions : Cent Façons de Disparaître (ARTE radio), Les Chemins de désir (ARTE Radio), Le Télégraphe Céleste (France Culture) et La dernière nuit d'Anne Bonny (ARTE radio, sortie prévue à la rentrée 2022). Son travail radiophonique a été récompensé par plusieurs prix, dont le prix Nouveau Talent radio SACD (2017), le Prix Italia et le Prix Europa (2019) et le Grand Prix de la Fiction radiophonique de la SGDL (2020). Elle écrit aussi des livres, sur des sujets politiques, ou pas : Young Lords, histoire orale des Black Panthers latino (L'Echappée), Les Chemins de désir (Seuil), Les Mains Heureuses (Seuil, à paraître). Qu'elle écrive pour le son ou le papier, elle s'interroge sur les façons d'articuler les sources, de faire de l'autofiction traversée par d'autres voix et d'autres matériaux, de raconter des histoires qui puissent admettre de l'hétérogène et des contradictions. Il y a quelques années, elle a cofondé un studio d'enregistrement ambulant, le Studiomobile, où chacune pouvait venir s'enregistrer avec une personne de son choix. Le Studiomobile a vécu mais sa page Facebook existe encore. Parmi d'autres activités joyeuses, elle est membre du comité de rédaction de la revue de critique sociale indépendante Panthère Première, qu'elle vous recommande chaudement. On la trouve aussi dans le jury du Prix de la Page 111, fantasque prix qui élit chaque année le prix de la meilleure page 111 de toute la rentrée littéraire.

Modalités pédagogiques et d’évaluation

Cette formation alterne méthodes démonstratives, interrogatives, actives et co-actives basée sur l’apport de contenus théoriques, l’exposé participatif, l’analyse de pratiques individuelles et collectives et la mise en situation (exercices pratiques seul et/ou à plusieurs).

Des auto-évaluations de positionnement seront réalisées en amont, afin de permettre au stagiaire d’expliciter sa situation professionnelle, ses acquis et ses attentes, et à l’issue de la formation, afin de témoigner des compétences acquises et de sa progression en relation à son parcours de formation et ses objectifs professionnels. Une attestation individuelle de fin de formation, rappelant les compétences visées, est remise à chaque participant assidu. Un questionnaire d’évaluation qualitative du stage est rempli par chaque participant en fin de formation et analysé par l’équipe pédagogique.

Effectif, durée, coût pédagogique, dates et lieu

Effectif limité à 12 personnes maximum – 4 jours (28 heures)

Financement professionnel : 1 400 € nets de charges

Prise en charge possible par les différents fonds de formation (sauf CPF)

Financement individuel : 420 € nets de charges

Dates : Du lundi 30 janvier au jeudi 2 février 2023

Lieu : La Pam, 56 rue d'Aiguillon, 29 200 Brest

Délai d’accès à la formation :

Formation accessible jusqu’à quatre semaines avant le début de la session et en fonction des places disponibles.

Déficit sensoriel ou moteur, accessibilité

L'établissement qui accueille la formation, dispose d'un parking véhicules pour les visiteurs, incluant des places "Handicapés" matérialisées au sol.

Salle de formation, toilettes, espaces de circulation, sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Tous ces points ont fait l'objet d'une visite préalable par le formateur auprès de la directrice de l’établissement.

Notre organisme de formation est doté d’un interlocutrice handicap (contact : formation@longueur-ondes.fr) qui peut étudier avec vous les différents aménagements de votre projet de formation.

Inscription

Pour obtenir des informations sur la formation, les modalités de financement, les places restantes ou bien encore confirmer que votre projet correspond aux objectifs de la formation, contactez Cécile Teixeira, responsable formation professionnelle, à l’adresse formation@longueur-ondes.fr ou par téléphone au 02 98 49 00 15.

Programme détaillé & bulletin d'inscription